top of page

Sortir de sa zone de confort

La clé pour évoluer en tant qu'individu


J’en conviens, ce n’est pas toujours évident de sortir de sa zone de confort, et ce, pour plusieurs raisons. Pourquoi irions-nous à l’extérieur de cette zone rassurante et stable qu’est la routine? Pourquoi créerions-nous la chance d’installer l’instabilité dans notre vie?


La réponse est simple : pour continuer d’évoluer en tant que personne et surmonter les événements de la vie dans le calme et la légèreté.


En fait, il y a une panoplie d'avantages à sortir de sa zone de confort, laissez-moi vous en énumérer quelques-uns :


  • Découvrir de nouvelles activités, passe-temps, passions

  • Déconstruire cette idée préconçue que nous avons concernant la routine et la répétition

  • Vaincre nos peurs

  • Rencontrer de nouvelles personnes

  • Surmonter avec plus de légèreté et de calme les événements de la vie

  • Acquérir plus de connaissances et d’expériences

  • Éprouver de la fierté

 

J’ai mis beaucoup de temps à sortir de ma zone de confort. Quand on me proposait d’essayer quelque chose de nouveau, j’avais toujours une certaine réticence, particulièrement si je n’avais jamais prêté attention à ladite activité. Très souvent, je déclinais l’offre ou je ne prenais pas la peine de me renseigner sur le sujet.


Mais quelle mauvaise manie j’avais là. Je me privais à 100% de potentiellement grandir en tant qu’individu. Encore à ce jour, il m’arrive d’hésiter avant de me lancer dans quelque chose de nouveau. Ce qu’il y a de différent, c’est que je prends désormais un temps de réflexion concernant les bienfaits que je pourrais tirer de cette nouvelle expérience.



Qu’est-ce qui pouvait bien me tenir autant à l’écart des nouvelles expériences qui se présentaient à moi? Personnellement, je dirais que c’est la peur qui me contrôlait (et me contrôle quelquefois encore à ce jour) ; la peur d’échouer, la peur du ridicule, la peur de ne pas être assez bonne, la peur de me blesser…


Prenons un moment pour imaginer ce dont le monde aurait l’air si personne n’avait réussi à surmonter cette bête immonde qu’est la peur. On en serait encore probablement à la découverte du feu caché dans notre grotte à l'abri des dinosaures!


Non mais sérieusement, dépasser nos peurs, donc sortir de notre zone de confort, nous a permis d’avancer grandement en tant qu’individu et en tant que société. Il est beaucoup plus difficile de grandir quand on est bien installé dans notre zone de confort.


 

J’aimerais vous partager un exemple concret en lien avec le sujet et qui démontre parfaitement l’importance de s’ouvrir à la nouveauté.


Quand j’ai déménagé à Mont-Tremblant, j’ai commencé à entendre de plus en plus parler du vélo de montagne, une activité très populaire dans la région. Je n’en avais jamais entendu parlé avant et j’étais loin d’être attiré par ce sport extrême qui, de mon point de vue à l’époque, demandait une très grande maîtrise de soi et de cet engin à deux roues. Il aura fallu deux ans avant que je donne une chance à ce sport, et pour être franche, j’étais très réticente par rapport à ça.


Par contre, à peine ma première sortie terminée, je suis tombé en amour avec cette nouvelle activité. J’aimais la sensation qu’elle me procurait, celle de me dépasser, de justement sortir de ma zone de confort et d’exploiter mes habiletés.


Dire que j’aurais pu passer à côté de cette belle expérience et de ce sport qui, désormais, fait partie de mon quotidien durant les saisons qui le permettent.



 

Comment faire pour développer cette habileté à sortir de sa zone de confort ?

-Se poser les questions suivantes :

  • Quelles sont les choses qui m’attirent et qui m'inspirent, mais, pour une raison ou pour une autre, je ne me suis jamais lancé?

  • Est-ce quelque chose que j’ai réellement envie d’essayer ou est-ce que ce sont les autres et/ou la société qui me disent de le faire?


-Entourez-vous de personnes qui souhaitent réellement que vous vous épanouissez et qui vous encouragent à expérimenter de nouvelles choses.


-Osez dire oui.


-Allez-y à votre rythme lorsque vous débutez quelque chose de nouveau, car c’est en allant au-delà de celui-ci qu’on se décourage. Ceci est principalement dû aux attentes que nous nous sommes créées au préalable concernant la rapidité d’apprentissage ou d’exécution de ladite nouvelle expérience que nous faisons.


En agissant ainsi, nous risquons de nous décourager beaucoup plus facilement et de perdre l’envie d’essayer, car rien ne garantit que ces attentes seront comblées dans les temps souhaités (nul besoin de vous mentionnez qu’il faut éviter de se faire des attentes!)


-Apprécier le processus d’apprentissage. Soyez reconnaissant(e) envers cette nouvelle expérience que vous êtes en train d’acquérir. Surtout, soyez fiers de faire usage des nouvelles notions, qualités et apprentissages que vous avez faits dans d’autres sphères de votre vie.


-Prenez du temps afin d'observer votre avancement et votre développement. Soyez conscients des qualités que vous avez développées ou acquises et des traits moins bénéfiques dont vous vous êtes débarrassés.


-Si vous ressentez de l’intérêt envers un passe-temps, une activité, une communauté, etc., alors foncez. N’attendez pas qu’une opportunité s’offre à vous, créez-la.


Vous me direz possiblement ici que c’est la peur qui vous empêche d’avancer vers cette voie de dépassement de soi. D’après mon expérience, il s’agit plus particulièrement de la peur du jugement…


 

Cette peur est malheureusement trop souvent l’une des raisons pour lesquelles nous hésitons à nous lancer dans de nouveaux projets, passions, sports, groupes, etc.


Il faut cesser d’imaginer que les gens sont constamment en train de penser à ce que nous faisons et nous jugent. C’est faux. D’abord, tout le monde est beaucoup trop préoccupé par leur tracas du quotidien pour prêter attention à ce que nous faisons. Ensuite, ce ne sont pas tous les individus qui prennent plaisir à juger les autres. En fait, plusieurs souhaitent vous voir réussir et vous épanouir.


C’est en pensant ainsi que nous laissons notre perception et la vision des autres prendre le contrôle sur notre vie. Nous avons davantage à perdre à ne pas se lancer par peur du jugement que du jugement en tant que tel.


Surpasser sa peur du jugement

  • Posez-vous la question suivante : Que pourrait-être la pire situation qu’il advienne si l’on me juge pendant que je pratique cette nouvelle expérience?


Peut-être pourriez-vous vous sentir embarrassé(e)? Seul(e)? Mais cela est-il vrai? Au fond de vous, vous savez ce que vous valez et ce que vous croyez que les autres pensent de vous ne devrait pas affecter votre manière de vivre votre quotidien. Pourquoi laisseriez-vous donc des gens qui ne connaissent justement pas la personne merveilleuse que vous êtes vous définir?


  • Communiquer vos sentiments et vos peurs à la personne concernée. Vous souhaitez par exemple démarrer votre entreprise de produits artisanaux, mais vous êtes inquiet(e) que votre conjoint(e) vous juge, car vous savez que son intérêt envers de tels produits est moindre que le vôtre. Vous hésitez donc à vous lancer, parce que vous vous faites des suppositions concernant ce qu’il ou qu’elle pourrait penser de vous.


Posez-lui donc la question, puisque c’est en fait la seule manière de connaître véritablement son opinion. Si ce n’est pas quelque chose qui l’allume également, il y a effectivement de fortes chances qu’il ou qu’elle ne comprenne pas et c’est tout à fait normal. Il ne suffit que de l’aider à comprendre votre perception des choses en lui exposant votre cheminement et votre passion.


  • Comprendre ses peurs et ses blocages. Pour se faire, il faut être à l’écoute de son corps et son cœur et prendre conscience des émotions qui surviennent en nous lorsqu’on nous propose d’essayer quelque chose de nouveau.


Il faut aussi constater à partir de quand nous créons des excuses, car celles-ci cachent bien souvent nos peurs. Évidemment, il faut se questionner à savoir si ce sont des excuses valables ou si elles ne servent que de camouflage pour nos peurs et nos insécurités.


Rappelez-vous que le but que vous recherchez en sortant de votre zone de confort c’est de vous développer en tant que personne. Vous ne le faites pas pour les autres, mais bien pour vous-même.


 

Pour conclure, je vous invite fortement à créer une liste énumérant de nouvelles expériences que vous aimeriez essayer, mais qui, quelle qu’en soit la raison, n’ont pas encore été tentées. Une fois votre réflexion terminée, lancez-vous! Posez des actions concrètes en lien avec ces nouvelles choses que vous souhaiteriez expérimenter.


Malgré tout le travail personnel que nous faisons, les livres de développement personnel que nous lisons et les idées qui nous montent à la tête, si nous ne passons pas à l’action, nous ne pourrons pas en tirer les bienfaits désirés. Et même si les choses ne se produisent pas comme nous l’imaginions, il faut être fiers de soi d’avoir au moins essayé et d’avoir bâtit en nous une confiance qui se fera certainement ressentir dans d’autres sphères de notre vie.


Spread love


92 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page