top of page

Postures Décortiquées : Le Chien Tête en Bas


Avec la venue de la Covid, j'ai l'impression qu'il est devenu beaucoup moins fréquent pour les enseignants de yoga de se déplacer entre leurs élèves afin de s'assurer qu'ils adoptent tous un positionnement adéquat lors des séances. Il peut être dérangeant en tant qu'élève d'être dans l'incertitude quant à l'exécution d'une posture, puisqu'il devient très difficile de réellement s'abandonner à la séquence et au moment présent.


C'est pourquoi j'ai décidé de créer une nouvelle catégorie qui figurera sur mon blog désormais, intitulé « Les Postures Décortiquées ». J'y partagerai les bienfaits et le positionnement exact à adopter pour exécuter correctement certaines postures en yoga sans se blesser.


 

1. Présentation de la posture du chien tête en bas




Cette posture de base en yoga est très souvent pratiquée puisqu'elle fait partie de l'enchaînement de la salutation au soleil et elle est souvent utilisée pour transiter d’une posture à l’autre. Elle est considérée comme une posture d’inversion, mais aussi de repos actif. Elle nous invite donc à trouver un certain degré de confort dans une position que l’on pourrait considérée à prime à bord comme étant inconfortable, et d’y lâcher prise physiquement et mentalement.


 

2. Les bienfaits


J’aime beaucoup les bienfaits de cette posture. À mon avis, elle permet un moment de répit lors d'un flow, mais tout en engageant plusieurs muscles dans tout le corps. De là son appelation de posture de repos actif. Voici donc une liste de quelques avantages que peut nous procurer cette pose :


  • Elle procure un étirement complet des jambes (ischios jambiers, mollets et voûtes plantaires) et des épaules.

  • Elle permet de relâcher la pression au niveau de la nuque.

  • Elle améliore la force musculaire, surtout celle des épaules.

  • Elle procure un étirement complet de la colonne, elle soulage donc les douleurs dorsales et sciatiques.

  • Et plusieurs autres bienfaits tels que davantage de vitalité et d’énergie, une meilleure circulation sanguine, un soulagement de la pression artérielle élevée et des migraines, etc.

 

3. Comment bien la faire?


1. Habituellement débutée à partir de la position de la table (les genoux au sol à la largeur des hanches et les poignets aussi posés au sol à la largeur des épaules, les orteils engagées au tapis), cette posture est aussi appelée le « V inservé » dû à la forme qu’adopte notre corps en l'exécutant.


2. Levez le bassin vers le ciel en poussant fermement dans vos mains qui sont bien ancrées au tapis tout en allongeant les jambes.


3. Quand vous débutez dans cette posture ou s'il s'agit d'un moment dans la journée où votre corps n'est pas tout à fait réveillé, je vous conseille très vivement de garder vos deux genoux pliés. En faisant cela, vous prioriserez un dos droit, qui est ce que l'on recherche dans cette posture. De plus, en agissant ainsi, vous réduisez la tension qui se trouvent derrière vos jambes.


Avec le temps, vous pourrez allonger de plus en plus vos jambes jusqu'à ce que cela devienne confortable pour vous, mais pensez toujours à garder votre dos bien droit.



 

Petite variante que j'aime bien !


Marchez votre chien tête en bas! Pour se faire, pliez un genou à la fois tout en déposant au sol le talon opposé. J'aime particulièrement faire cela en début de pratique, cela permet à mon corps de se réveiller un peu plus rapidement j'ai l'impression, tout en respectant mes limites et mon corps.



Et voilà, vous savez désormais comment bien exécuter cette posture que l'on fait souvent en yoga. Vous pourrez ainsi profitez davantage des moments que vous passerez dans cette pose lors de vos prochaines séances.


Namaste


50 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page