top of page

Posture décortiquée : La fente basse


Il existe certaines postures clés en yoga, qu’on adore enseigner, exécuter et qui permettent des transitions plus naturelles lors des flows. L’une de ces postures est la fente basse.


C’est principalement dû à sa grande fréquence d'apparition que je vous présente cette posture aujourd’hui, mais aussi parce que je l'affectionne particulièrement. Je souhaite donc, à travers ce texte, la décortiquer complètement afin que vous puissiez pleinement savourer les moments qui accompagne cette posture.




 


1. Présentation de la posture de la fente basse





On retrouve la fente basse sur ces deux photos. La différence entre celle de gauche et celle de droite peut être due à différentes choses, telles que la mobilité et la flexibilité, mais aussi la manière dont on veut vivre la posture (activement ou passivement). I n’y a évidemment pas une version qui est meilleure que l’autre. Tout dépend de soi.


Étant relativement facile à exécuter, puisque nous sommes totalement en contrôle de la profondeur dans laquelle on veut s’installer, cette posture est très populaire en yoga et s’incruste à tous les styles et s’adapte à tous les niveaux. Nous la pratiquons entre autre dans l'une des salutions au soleil.


Personnellement, j’adore ajouter cette posture dans mes séances, car il existe tellement de manières différentes de la visiter. On peut y ajouter des torsions, des étirements latéraux, de l’immobilité, du mouvement, etc.

 

2. Les bienfaits


J’adore faire usage de cette posture dans mon enseignement, car elle est réellement faite pour tout le monde et peu importe notre niveau de flexibilité, on en tire tous un grand bien.


  • Elle offre un étirement aux muscles fléchisseurs des hanches, comme les psoas ;


  • Elle engendre un engagement musculaire au niveau des jambes, des abdominaux, des épaules, des fessiers afin de maintenir la posture ;


  • Elle permet une ouverture du haut du corps lorsqu’on accentue la flexion arrière ;


  • Elle travaille notre équilibre et par le fait même, notre ceinture abdominale.

 

3. Comment bien la faire?


(Afin de bien se situer, je démarrerai la décortication de la fente basse en débutant dans la posture du chien tête baissée, qui est une autre posture que j’ai décrite pour vous dans un blog précédent)

1. À partir du chien tête baissée, venez déposer votre pied droit à l’intérieur de vos deux mains à l’avant du tapis.


2. Prenez le temps de vous ajuster, de manière à ce que votre genou droit soit aligné à 90° avec votre cheville droite (jambe du devant).


3. Glissez ensuite la jambe gauche vers l’avant ou l’arrière afin de vous positionner dans un endroit où l’étirement des psoas (devant de la hanche / cuisse) soit agréable pour vous. Assurez-vous de ne jamais rester dans une zone de douleur et d’inconfort trop intense.


4. Assurez-vous que vos deux hanches sont tournées vers le devant du tapis.


5. Levez les deux bras vers le ciel, tout en gardant les épaules détendues.





 

Mon top 3 des variantes de la fente basse



Les bras de cactus, pour accentuer l’ouverture du haut du corps ;

À chaque inspiration, je plie mes coudes à un peu plus de 90° vers l’arrière en collant les omoplates, ce qui vient créer une ouverture au niveau de la zone du cœur. En expirant, j’allonge de nouveau les bras vers le ciel. Et je continue ce mouvement au rythme de ma respiration.


Les torsions, une twist indémodable ;

Je ne peux m’empêcher d’en inclure dans mes séquences lorsque je passe par la fente basse. Elles travaillent la stabilité, stimulent les organes internes et les muscles du dos. De cette variation découlent différentes formes de torsions. En voici quelques-unes.




Étirement du quad, une variation plus avancée ;

À partir d’une fente basse en torsion (3e photo ci-dessus), je viens agripper mon pied arrière avec l’autre main en pliant le genou et en ouvrant le haut du corps.

 

P.-S. N’oubliez pas, il est très important de faire cette posture des deux côtés de son corps, on veut établir l’équilibre ;)

Et voilà, c’est ce qui conclut ce petit texte explicatif sur la fente basse. J’espère qu’il vous aura été utile et que vous en tirerez quelque chose lors d’une prochaine séance.



En vous souhaitant une bonne pratique,
Namaste



70 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Opmerkingen


Post: Blog2_Post
bottom of page