top of page

Le Pouvoir de la Tolérance

Aussi connu sous le nom du Pouvoir de l’Amour


J’aimerais vous faire part d’une histoire que j’ai entendue récemment et qui a beaucoup résonné en moi et qui me permettra de vous présenter le sujet du texte de cette semaine.



C’est l’histoire d’un petit garçon, vivant en Inde, qui rentre de l’école après une journée très désagréable. Il n'est pas du tout de bonne humeur, puisqu’à quelques reprises durant la journée, le petit garçon s’est fait agacer par ses camarades de classe. Sur le chemin du retour, il ramasse alors quelques cailloux avant de les lancer un à un sur ce que bon lui semble sans raison ; des vaches, des clôtures, des manguiers, etc.


Pris tout à coup d’un excès de rage, le petit garçon se met à lancer sans arrêt des dizaines de cailloux sur un pauvre manguier. Immobile malgré toute la haine qu’il a reçu, le manguier reste droit et fier prêt à offrir ses fruits, et ce, malgré la quantité de cailloux qu’il a reçue.


En fait, le manguier ne fait que respecter sa nature profonde qui est d’offrir des mangues. Peu importe ce qu’il reçoit comme facteurs extérieurs, négatifs ou positifs, il offre au monde ce pourquoi il a été conçu.


Maintenant, il faut savoir que la nature profonde de l’être humain est l’amour. Prenons donc un moment pour imaginer comment nous, les êtres humains, réagissons lorsque nous recevons des « cailloux », c'est-à-dire quand nous recevons des éléments extérieurs négatifs…J’affirme que dans la grande majorité des cas, nous ripostons instantanément avec la même négativité en lançant des « cailloux » à notre tour, souvent même encore plus gros.


Malheureusement, cette réaction prouve qu’en comparaison avec le manguier, nous ne sommes pas parvenus à respecter notre nature profonde.


 


À bat les réactions impulsives

Évidemment, je ne vous dis pas ici d’endurer des comportements inacceptables afin de respecter votre nature profonde. Ce que je vous invite à faire, c’est de considérer les situations qui surviennent avant de réagir. De quelle manière votre réaction peut-elle être empreinte d’amour et de compassion, au lieu d’être remplie de colère et de vengeance?


Vous ne tirerez jamais rien de positif d’une interaction si vous réagissez dans l’impulsivité. Réfléchir avant d’agir et de parler est une chose que nous ne prenons plus le temps de faire et c’est l’une des raisons pour lesquelles le monde entier est rempli de maux, d’agressivité et de rancœur.


Je peux vous garantir que s’il y a une personne qui vous lance des « cailloux », il serait beaucoup plus enclin à réfléchir à ses actes après coup si vous répondez par amour. Vous l'atteindrez certainement d’une manière quelconque et peut-être s’en suivra de mûres réflexions chez cette personne. Vous aurez donc accompli votre mission et propager de la chaleur et de l’amour dans ce monde froid et parfois sans cœur.



 

Endurer et tolérer : une nuance incomprise

Actuellement, la différence entre le mot « endurer » et « tolérer » n’est pas tout à fait bien comprise j’ai l’impression. Voici donc la définition de ces mots selon le Dictionnaire Larousse :


Tolérance : Attitude qui consiste à admettre chez autrui une manière de penser ou d’agir qui diffère de celle qu’on adopte soi-même ; fait de respecter la liberté d’autrui en matière d’opinions.


Endurer : Supporter avec patience ce qui est dur et pénible

Synonyme : subir


La différence est assez flagrante. L’un fait preuve de respect et de compréhension, tandis que nous subissons l’autre dans la douleur.


En endurant une situation qui est négative à notre bien-être, c’est envers nous-même que nous ne faisons pas preuve de respect. Nous ne sommes pas parvenus à prendre la décision de préconiser l’amour de soi au détriment de la négativité et du mal-être. L’ego prend le dessus sur nous et c’est à ce moment que nos traits les moins charmants font leur apparition (jalousie, colère, vengeance, rancœur, etc.). Nous restons dans cette situation malsaine en pensant que nous le faisons par amour. Mais à ce stade l’amour n’est plus présent, mais bien l’illusion de celui-ci.


 

Je souhaite aborder rapidement un sujet délicat qui fait malheureusement partie de trop de foyers familiaux et relationnels de nos jours, et il s’agit de la maltraitance. N’étant pas très outillé pour en parler en long et en large, j’aimerais simplement vous rappeler l’importance de vous respecter et de vous permettre de recevoir l’amour que vous méritez. Je sais, par expérience, qu’il peut être difficile de se poser les bonnes questions par peur de réaliser que ce que vous croyez être de l’amour n’est en fait que contrôle, jalousie, possessivité, etc. Sachez vous aimez suffisamment pour vous retirer de ces situations qui briment votre amour-propre et votre bien-être.


Posez-vous la question à savoir s’il s’agit vraiment d’amour si cela nous fait du mal?

 

Tandis que lorsqu’on tolère, nous le faisons par compréhension et respect. Nous faisons face à cette situation et l’énergie négative qui pourrait en découler avec un amour sincère pour l’autre personne. Nous désirons son bien et sommes aptes à comprendre sa perception des choses, comme l’autre personne est capable d’accepter la nôtre. Nos émotions ne nous submergent pas. Nous voyons encore très clairement et pouvons exprimer nos idées dans le calme. Il y a du respect envers soi-même et notre interlocuteur.


On tolère des comportements ou des habitudes qui ne nous blessent pas en tant qu’être humain. Par amour, on tolère un point de vue différent du nôtre, mais qui n’atteint pas notre bien-être.


N’hésitez pas à vous arrêter un moment et vous demandez si les raisons qui vous poussent à faire telle ou telle chose sont empreintes d’amour et de compréhension, ou bien, si vous êtes dans une situation qui remet votre bien-être en cause.


 

L’Amour de soi


Vous n’aurez donc plus à faire usage de vos « cailloux » pour répondre aux situations négatives survenant dans votre vie. Emplissez plutôt votre cœur d’amour et de compréhension, car c’est ainsi qu’il créera un bouclier contre les pensées négatives qui tentent de vous pénétrer et l’ego parviendra beaucoup plus difficilement à prendre le contrôle sur vous.


Avec l’amour, nous retournons à l’intérieur et nous, nous re-connectons à notre nature profonde. C’est ainsi que nous sommes ensuite capable de partager notre nature avec le monde extérieur. Et si vous avez peur de manquer d’amour en l’offrant trop au monde extérieur, sachez que la seule manière saine de recevoir constamment de l’amour, c’est en le donnant.


Pour illustrer cela, nous pouvons comparer ce roulement d’amour avec celui d’une rivière. Elle s’écoule sans arrêt, offrant son eau en énorme quantité. Malgré ce don incessant, elle est constamment régénérée par de l’eau fraîche. Par contre, s’il n’y avait justement pas ce roulement de donner-recevoir, la rivière se transformerait en marais. L’eau deviendrait stagnante, immobile et sale. Donner c’est recevoir.



Alors n’ayant crainte d’offrir votre amour pur et authentique au monde extérieur, car c’est de cette manière que vous en recevrez en retour. Partagez l’amour autour de vous, libérez-vous de cette impulsivité qui guide vos réactions. Vous en ressentirez de nombreux bienfaits et votre vie sera certainement plus légère au quotidien.


Spread love

90 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comments


Post: Blog2_Post
bottom of page