top of page

L'idée derrière mon programme « Mieux-Être »


Il y a exactement une semaine, soit le 2 janvier, c’était la date de lancement officiel de mon tout premier programme en ligne qui s’intitule Mieux-Être : 7 jours pour soi.




C’est un projet sur lequel je travaille depuis plusieurs mois. Un projet à travers lequel je veux partager ma passion pour le bien-être, qui ne cesse de grandir depuis les dernières années.


À travers ce texte, je vais vous présenter l’idée et la motivation qui se cachent derrière ce programme. Pour ce faire, nous aurons à faire un petit saut dans le passé, soit le moment où le yoga est arrivé dans ma vie…

 

L’élément déclencheur : Une pandémie mondiale et une maladie auto-immune



C'est en 2020, durant cette fameuse pandémie mondiale, que j'ai dû, comme tout le monde, trouver de quoi m'occuper. Je voulais intégrer une nouvelle activité à ma routine qui me permettrait d’être active et qui stimulerait mon esprit.


C’est aussi durant cette période qu’une épreuve difficile m’est tombée dessus. J’ai développé une maladie auto-immune qui s’appelle l’alopécie. Elle m’a frappé de plein fouet sans crier gare et elle m’a pris ce que je considérais, à ce moment-là, être une partie de mon identité : mes cheveux. En fait, toute ma pilosité a été affectée (sourcils, cils, cheveux, poils). À cause de cela, je considérais avoir perdu beaucoup de ma féminité (c’est aujourd’hui que je sais que j’avais tellement tort de croire ça). J’en ai tout de suite ressenti l’impact dans ma confiance en moi qui, elle aussi, avait énormément diminuée.


N’étant pas quelqu’un qui prenait très grand soin de ma santé physique et mentale à ce moment dans ma vie, je n’avais jamais vraiment considéré les pratiques bien-être comme quelque chose qui me plaisaient, mais je savais qu’un changement devait avoir lieu et surtout, que je devais trouver une pratique qui m’apporterait du soutien à travers cette nouvelle épreuve.


J’ai donc tenté le coup et j’ai suivi une séance de yoga sur Youtube. Ça été le coup de foudre. J’ai rapidement senti que cette pratique me permettait d’effectuer des changements positifs dans ma vie. Après l’avoir intégré sur une base régulière à ma routine, le yoga m’a été très utile dans ce processus d’acceptation. Ça a été un véritable support pour moi, et ce, pour différentes raisons :

 

Ce que le yoga m’a apporté à travers cette épreuve et ce que j’en tire encore aujourd’hui



1) Il m’a permis de lâcher prise sur cette situation sur laquelle je n’avais aucun contrôle


J’ai rapidement compris que pour apprécier véritablement une séance de yoga et en ressentir les bienfaits, il faut s’abandonner à celle-ci.

Mais comment faire?

C’est en faisant le vide qu’on y parvient. Il faut cesser de se remémorer les événements du passé et de s'inquiéter par rapport au futur et les incertitudes qui l’accompagnent. Il faut être présent(e) et simplement être là.


Ce n’est pas ce que je faisais pré-yoga. Je dépensais beaucoup d’énergie à penser à ce que je n’avais plus, à ce que ma maladie m’avait prise. Je me tourmentais beaucoup par rapport aux nombreuses incertitudes qu'engendrait l’alopécie dans ma vie à ce moment-là. Je ne savais pas si mes cheveux repousseraient. Je ne savais pas si je retrouverais la confiance que j’avais auparavant. Je ne savais pas si je parviendrais à m’accepter telle que j’étais désormais.


J’avais constamment la tête ailleurs, soit dans mes pensées. Des pensées qui étaient toujours liées au passé et/ou au futur. J’avais beaucoup de difficulté à être présente.


Jusqu’à ce que je comprenne l’impact réel qu’avait ma (VRAIE) présence sur mes séances. Une présence qui s’aiguisait un peu plus à chaque fois que je tentais de faire le vide. Elle m’a permis de voir l’importance de vivre au mieux chaque moment présent, qui se renouvelle sans cesse.


Certains diront qu’en agissant ainsi, nous ne faisons qu’ignorer le problème.
Je crois sincèrement que c’est tout le contraire.


Le lâcher prise nous permet d’y voir plus clair et de considérer ce qu’on voyait d’abord comme un problème, comme une opportunité. Notre vision de la situation change. Elle devient une épreuve de laquelle nous tirons une leçon, qu’importe soit-elle.


Pour recevoir ce nouvel apprentissage, il est important de créer l’espace nécessaire pour l’accueillir. Et la seule manière de le faire, encore une fois, c’est en lâchant prise.

 

2) Le yoga m’a démontré toute la force qui se trouve en moi

Une autre raison pour laquelle le yoga m’a énormément aidé dans mon processus d’acceptation, c’est dû à la force que j’ai développé lors de mes séances.


Il y a évidemment la force physique (plus de puissance et d’endurance musculaire, par exemple), mais la force dont je fais principalement allusion ici est la force mentale. L’assiduité et la persévérance dont nous faisons preuve lorsque nous pratiquons le yoga sur une base régulière sont des éléments qui forgent notre force intérieure.

Nous déroulons notre tapis, même si ça ne nous tente pas.

Nous continuons à pratiquer et à développer nos habiletés, même si présentement, l’exécution de certaines postures nous semble très difficile, voire impossible.

Nous tentons d’être présents à 100% lors de nos séances, même si nous avons une liste de choses à faire qui n’en finit plus.

Nous faisons tout ceci, car nous savons que les bienfaits que nous tirerons de nos séances en valent les efforts. Nous sommes assidus et nous persévérons, même quand ce n’est pas facile. Et ceci, c’est faire preuve de beaucoup de force.

Une force qui est très utile lors des moments plus difficiles et qui nous aide à les surmonter. Une force qui se transforme en résilience et en confiance en soi…

 

3) Le yoga a boosté ma confiance en moi

Ma confiance est ce qui a été le plus affecté par mon alopécie, principalement par la manière dont elle a changé mon apparence.


C’est en pratiquant de plus en plus régulièrement le yoga, tel que mentionné précédemment, que j’ai pris conscience de la force intérieure qui s’est développée en moi et tout ce dont j’étais capable, ce qui m’a permis de retrouver cette confiance que j’avais perdue.


Pourquoi la force rimerait-elle avec la confiance?


Prenons comme exemple la force physique. C’est elle qui nous permet de ne pas tomber quand nous perdons pied. La force de notre ceinture abdominale nous aide à nous stabiliser. Nous ne sommes pas constamment sur le nerfs par peur de nous casser la marboulette! Nous pouvons nous promener, au quotidien, la tête légère et vidée d’inquiétude en lien avec la possibilité de tomber. Cela, parce que nous avons confiance en nos capacités physiques.


N’est-ce pas la même chose avec la force mentale?


Cette force que j’ai en moi me donne la confiance dont j’ai besoin pour traverser toutes les épreuves qui surviennent dans ma vie. J’ai confiance en moi et en ma force intérieure. Parce que comparativement à ce que la société nous enseigne, la confiance ne réside pas dans notre apparence, mais bien dans la manière dont nous nous sentons. Et ça, ça commence à l’intérieur.


Cette pratique qu’est le yoga, est de loin la plus belle et la plus efficace des méthodes que j’ai trouvé pour me sentir bien au quotidien, d’abord intérieurement, ensuite physiquement.


Finalement, j’ai aussi développé beaucoup de confiance… en la vie!


Désormais, je sais que cette situation est survenue dans ma vie pour une raison. Je ne sais toujours pas laquelle exactement, mais je suis capable de voir tout ce qu’elle m’a apporté jusqu’à présent. Ça m’a permis de faire un gros ménage intérieur et de me recentrer sur ce qui compte réellement pour moi.

 

Mot de la fin

Voilà donc la motivation derrière mon programme : partager, à ceux qui ont à cœur leur bien-être, les pratiques avec lesquelles j’ai débuté mon processus de développement personnel et qui ont réellement impacté ma vie pour le mieux. Je voulais créer un accompagnement de 7 jours, accessible pour tous, à travers lequel j’expose ces habitudes qui m’ont permis de m’accepter telle que je suis aujourd’hui.


Le lâcher prise, la force et la confiance dont j’ai fait preuve ont été les piliers dans mon processus d’acceptation et tout ça, c’est grâce au yoga. C’est lui qui a initié ce changement en moi. Un changement de mentalité qui me pousse dans une direction qui me plaît et qui me fait du bien.

Je vous invite donc à trouver vous aussi une ou des habitudes quotidiennes qui vous feront du bien et qui vous aideront dans cette belle voie qu’est celle du bien-être. Peut-être qu’un accompagnement comme celui que je propose à travers Mieux-Être pourrait vous plaire. Sinon, testez! Essayez différentes activités qui mettent votre santé en priorité et qui vous font du bien.

Je vous invite à aller jeter un coup d'œil au programme sous l’onglet Boutique de mon site web. On ne sait jamais, peut-être que vous y trouverez la pratique qui vous convient et dont vous avez besoin!

Namaste




74 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

Comentarios


Post: Blog2_Post
bottom of page