top of page

Dé-mo-ti-vé•e


Il existe de nombreux cycles auxquels nous faisons face sur une base régulière. Je pense entre autres aux cycles de la nature (les saisons), les cycles de la vie (naissance, croissance, décroissance, mort) ainsi que les cycles lunaires et planétaires.



Nous, êtres humains, sommes grandement affectés par tous ces cycles. Par exemple, quand les journées raccourcissent et qu’elles deviennent de plus en plus grises et pluvieuses et que les végétaux perdent de leur éclat, nous avons tous tendance à avoir le moral un peu plus à plat.



En plus d’être influencés par ces cycles extérieurs, nous devons aussi dealer avec nos propres cycles internes, par exemple les cycles hormonaux et circadiens. Tout comme la nature, nous traversons différentes saisons dans nos vies qui peuvent grandement varier, influencer la perception que nous avons de notre réalité ainsi que l’expérience que nous en faisons.



Tu sais ces moments où tu te sens tellement inspiré et motivé que rien ne pourrait t’arrêter? Où tout te semble possible et où tout coule naturellement? Tu sais quand ton humeur est légère et tu veux tout simplement spread l’amour tout autour de toi? Ceci est une phase de notre cycle, une saison de nos vies. Une saison, j’en conviens, très agréable dans laquelle nous aimerions rester continuellement, comme une belle journée chaude et ensoleillée d'été.



Par contre, comme tout cycle, des périodes plus… déplaisantes surviennent. Ces moments où on peut se sentir complètement démotivé(e), fatigué(e) et très peu inspiré(e). Tu sais ces moments où la seule chose que tu aimerais faire est de rester dans ton lit ou de te plonger dans un bon bain chaud et d’y rester toute la journée? Ces moments où tout semble pénible, même les petites tâches du quotidien. Peu importe sous quelle forme elles se présentent, ces périodes, nous les expérimentons tous d’une manière ou d’une autre. Même ceux et celles dont on s’y en attendrait le moins.



Présentement, je me trouve dans cette saison. Une saison où la motivation, l’inspiration et la créativité ne sont pas au rendez-vous. Même en étant prof de yoga, il m’arrive de n’être absolument pas enthousiaste à l’idée de dérouler mon tapis pour ma pratique personnelle et de m’offrir un moment de présence autant pour mon corps, mon cœur que ma tête, même si je sais que ça me ferait un bien fou.



Nous sommes tous humains. Nous passons tous par là. Malheureusement, compte tenu de ce qui est préconisé dans notre société (la productivité, la performance, l’accomplissement, la motivation, etc.), il peut être très frustrant de se retrouver dans cet état d’esprit…



Acceptation & lâcher prise


Récemment, alors que je lui expliquais la manière dont je me sentais, une personne très précieuse dans ma vie m’a rappelé à quel point il est normal d’expérimenter ces moments et qu’il ne faut surtout pas se

laisser envahir par des remords, de la frustration ou du découragement. Ces moments font partie de la vie et ce n’est pas en éprouvant de la résistance face à ceux-ci qu’ils vont passer plus rapidement. Au contraire, par expérience, ça rend le tout encore plus désagréable.



Dans ce texte, je ne compte pas te donner de trucs quelconques pour sortir de cet état stagnant. Et crois-moi, ce n’est pas que je ne veux pas, mais bien parce que je suis moi-même à la recherche de ces astuces. Je tiens simplement à te rappeler que c’est tout à fait normal et légitime de se sentir ainsi. C’est une saison plus creuse de nos vies. Un peu comme une entre saison où il ne fait ni chaud, ni froid. Tu sais quand, par exemple, la neige n’est pas suffisante pour enfiler nos équipements d’hiver et aller jouer dehors, mais trop présente pour faire d’autres sortes d’activités extérieures? Ça nous arrive tous de se sentir ainsi!



Tout comme les saisons, tu ne pourras rien y changer. Ce n’est pas en y pensant constamment et en te frustrant envers toi-même et les autres que ça passera plus vite. Alors, le seul conseil que j’aimerais te donner c’est de laisser ce moment passer. Ce n’est pas permanent, je t’assure. Même si on a parfois l’impression que ça va durer une éternité. Ça va passer. Tu dois laisser le temps faire les choses tout en gardant en tête que ce n’est qu’une période temporaire. Reste optimiste et tente au maximum de garder le sourire (ça aide à mieux faire passer la pilule 😉)



En écrivant ces lignes, j’en profite pour me le rappeler à moi aussi. Car ce n’est pas non plus toujours évident de se le rappeler et tu ne dois pas t’en vouloir si tu te morfonds durant une journée ou deux. Ça aussi c’est normal.



Tente simplement, du mieux que tu peux, de te rappeler que chaque saison de ta vie que tu expérimentes n’est que temporaire. Elle est là pour une raison. Laquelle?



Je n’ai pas la réponse présentement. Peut-être n’y a-t-il rien à comprendre. Peut-être que ça dépend de chaque personne. Alors lâche l’emprise que tu peux avoir par rapport à cette situation et je t’invite à profiter de ce moment pour te ressourcer et faire des choses qui te font du bien.



Même si tu ne la ressens pas, ta belle lumière est toujours présente à l’intérieur de toi et je te garantis qu’elle brillera à nouveau de milles feux pour toi, et ceux qui t’entourent.


Namaste




44 vues0 commentaire

Posts récents

Voir tout

コメント


Post: Blog2_Post
bottom of page